A

Ange Bleu

Logo environnemental pour les produits et les services particulièrement respectueux de l’environnement, introduit en Allemagne en 1978. Le taux d’émission de formaldéhyde des panneaux agglomérés est un critère important pour l’octroi du label Ange Bleu. Les panneaux dont les détecteurs de formaldéhyde indiquent un taux d’émission inférieur d’environ 50 % à celui des panneaux standards obtiennent le logo environnemental RALUZ 76 – Ange Bleu pour leur faible émission. Pour obtenir ce label, les panneaux doivent être certifiés par l’institut RAL.

B

Bois d’éclaircie

Le terme « bois d’éclaircie » désigne les résidus de bois issus d’une production primaire, générés lors de l’abattage ou de l’entretien de la forêt – c’est-à-dire les arbres abattus pour entretenir la forêt ; les branches, les écorces et les extrémités coupées après l’abattage ; les débris de bois devant être rapidement traités après une tempête ou une cassure. Nous achetons ce bois qui s’accumule lors des travaux en forêt pour fabriquer nos panneaux dérivés du bois et éviter ainsi qu’il ne soit brûlé.

BREEAM

BREEAM (« Building Research Establish- ment Environmental Assessment Metho- dology ») est un système originaire de Grande-Bretagne qui évalue les aspects écologiques et socio-culturels de la durabilité des bâtiments. Il a d’abord été publié en 1990 par le Building Research Establishment (BRE). Le système a été développé par un institut de recherche britannique. Plus de 250 000 bâtiments sont certifiés par le BREEAM et  plus  d’un million sont enregistrés pour la
certification, essentiellement au Royaume-Uni et dans plus de 50 autres pays.

C

CARB II

La « California Air Resources Board » (CARB) est une commission gouvernementale de l’État de Californie aux États-Unis. Le comité consultatif actif depuis 1967 est connu dans le monde  pour ses propositions de loi particulièrement strictes en termes de gestion de la qualité de l’air. CARB I I est partie intégrante de la norme américaine « California’s Composite Wood Products Regulation », en vigueur depuis 2010, qui fixe la valeur maximale autorisée en émissions de formaldéhyde dans les matériaux dérivés du bois. La classe CARB I I correspond à une valeur d’émanation inférieure à 0,005 %. La teneur en formaldéhyde ne doit pas excéder 0,09 ppm (partie par million) en chambre d’essai.

 

Carbone - Fixation du carbone

Le carbone est un élément chimique. Il est présent dans la nature aussi bien sous une forme pure (diamant, graphite, chaoite) que lié chimiquement ( p. ex. sous la forme de carbures, carbonates, dioxyde de carbone, hydrocarbure, gaz naturel et charbon), et il a pour propriété de former des molécules complexes. Le carbone est présent dans l’air sous forme de dioxyde de carbone. Celui-ci est produit par la combustion de composés carbonés, par la respiration et par les volcans. Il est également utilisé par les plantes dans le processus de photosynthèse (Cf. CO2).

CE

Le marquage CE (Communauté Européenne) n’est pas un label de qualité. Le fabricant, le distributeur ou encore un mandataire de l’UE déclare uniquement, conformément au règlement UE 765/2008, qu’il connait les exigences particulières du produit qu’il commercialise et que celui-ci répond à ces exigences. Après évaluation et validation de la conformité du produit par un organisme agréé, le marquage comporte, outre le sigle CE, le numéro d’identification à quatre chiffres de l’organisme concerné.Il doit obligatoirement figurer sur les produits de construction pour lesquels le fabricant a établi une déclaration de performance ; il signifie ainsi la conformité du produit avec la performance déclarée.

Centrale de cogénération

Une centrale de cogénération est une installation modulaire pour la production électrique d’énergie et de chaleur, qui fonctionne idéalement là où la chaleur est utilisée. Elle utilise le principe de production combinée de chaleur et d’électricité. (PCCE).

Chaîne de traçabilité (coc)

La chaîne de traçabilité (en angl. « Chain of Custody ») retrace le flux des matériaux et des matières premières au cours de leurs différentes étapes, jusqu’au produit fini. Elle est importante pour la certification des matières premières et de leur traçabilité. Afin de garantir qu’un produit répond bien aux exigences de la norme, les initiatives de certification suivent le flux des matériaux tout au long de la chaîne de traçabilité.

CO2

Le dioxyde de carbone est un composé chimique formé de carbone et d’oxygène, dont la formule chimique est CO2. Il s’agit d’un gaz incolore, inodore et non combustible ; il est soluble dans l’eau : il est également appelé communément « gaz carbonique », de façon erronée, notamment en raison des boissons qui contiennent du dioxyde de carbone.

Le CO2 est un élément important du cycle global du carbone et, en tant que composant naturel de l’air, un important gaz à effet de serre dans l’atmosphère terrestre : les activités humaines, et surtout de la combustion des énergies fossiles, ont augmenté la quantité dans l’atmosphère terrestre d’env. 280 parties par million (ppm) au début de l’industrialisation à 407,8 ppm en 2018. En mai 2019, l’observatoire Mauna Loa de la station de mesure NOAA à Hawaii a mesuré une moyenne mensuelle d’env. 415 ppm, tendance à la hausse. Cette augmentation aggrave l’effet de serre qui, à son tour, est responsable de l’actuel changement climatique   mondial. Environ 100 millions de tonnes de dioxyde de carbone sont rejetées dans l’atmosphère par les activités humaines (situation en 2020).

Les plantes et les bactéries photosynthétiques absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère et le transforment en hydrates de carbones tels que le glucose (« séquestration du carbone ») grâce au processus de photosynthèse qui utilise la lumière et l’eau, tandis qu’une grande partie de l’oxygène est rejetée dans l’atmosphère.

Compact HPL

Les panneaux compacts HPL sont des panneaux stratifiés haute pression, selon la norme EN 438, dont l’épaisseur est supérieure à 2 mm. Ils sont composés de plusieurs couches centrales et de couches superficielles décoratives des deux côtés ; elles sont imprégnées de résine thermodurcissable et reliées ensemble par un procédé de haute pression. Les panneaux ont une surface décorative très résistante et des arrêtes de coupe homogènes et fermées. Les panneaux compacts HPL sont utilisés en tant que matériaux autoportants dans les domaines de l’aménagement intérieur et du mobilier, notamment dans les zones mouillées et humides, mais également dans tous les lieux nécessitant un matériau robuste. À l ’ extérieur, i ls sont utilisés p. ex. comme meuble de jardin, brise - vue, revêtement de façade et de balcon .

 

Conformité

Le terme «conformité» fait référence au respect des dispositions légales, des normes réglementaires, et d’autres normes et exigences éthiques essentielles, généralement fixées par l’entreprise elle-même.

COV

Les composés organiques volatiles (en anglais « volatile organic compounds », ou VOC) regroupent sous ce terme les composés organiques (c.-à-d. contenant du carbone) passant en phase gazeuse par vaporisation (« évaporation » en langage courant) à température ambiante ou plus élevée ; ils sont donc volatiles.

Cradle to cradle (C2C)

«Cradle to Cradle» (anglais, littéralement «du berceau au berceau», également«C2C», en substance «de l’origine à l’origine») est une approche pour une économie circulaire continue et cohérente. Ce principe, également perçu comme une philosophie ou un système, a été développé à la fin des années 90 par le chimiste allemand Michael Braungart et l’architecte américain William McDonough. La certification C2C (Cradle to Cradle Certified Produit standard) favorisant les systèmes d’économie circulaire est attribuée depuis 2010par l’organisation à but non lucratif«Cradle to Cradle Products Innovation Institute» dont le siège est à San Francisco. Les produits sont évalués selon les critères suivants : salubrité des matériaux, recyclabilité, utilisation d‘énergies renouvelables, gestion responsable de l‘eau et équité sociale.

Cycle de contrôle PDCA

Le cycle PDCA décrit le cycle de contrôle en 4 étapes du processus continu d’amélioration : Planifier, Exécuter, Vérifier, Agir. Il est également nommé, cycle de Deming, roue de Deming, Deming Wheel ou cycle Shewhart.

Cygne nordique

L’écolabel nordique, nommé également « Cygne Nordique » ou simplement « Le Cygne » en Scandinavie, est un logo environnemental délivré par le Conseil nordique des ministres. Il a été créé en 1989 et concerne aujourd’hui 63 groupes de produits. Il est le label environnemental officiel des pays nordiques. Le Cygne Blanc fait partie des écolabels de type 1 (I SO 14024), dans la mesure où des tiers indépendants font une déclaration d’écocompatibilité des produits par rapport aux produits concurrents. Tous les 3 à 5 ans, les différents critères sont vérifiés et, le cas échéant, révisés.

D

Déchets bois - Catégories des déchets de bois

L’ordonnance classe les déchets de bois par catégories qui définissent notamment le type de valorisation ou d’élimination :
 

Catégorie A1
Déchets de bois naturels ou traités mécaniquement, ne présentant quasiment aucune impureté - p. ex. meubles en bois massif sans panneau collé.

Valorisation des matériaux pour la fabrication de nouveaux panneaux agglomérés.

Catégorie A2
Déchets de bois collés, revêtus et vernis, sans composés organohalogénés dans le revêtement ni produits de traitement du bois - p. ex. panneaux de bois collés, meubles sans composants PVC, portes intérieures, planches.
Valorisation des matériaux pour la fabrication de nouveaux panneaux agglomérés

Catégorie A3
Déchets de bois avec composants organohalogénés   dans   le   revêtement ni produits de traitement du bois - p. ex. meubles avec bords ou revêtements en PVC.
Valorisation énergétique uniquement dans les installations habilitées. Fabrication de panneaux agglomérés uniquement après nettoyage.

Catégorie A4
Les déchets de bois traités avec des produits de préservation du bois et les déchets de bois ne pouvant être classés dans les catégories A I, A I I ou A II I en raison de leur taux de pollution - p. ex. traverses de chemin de fer, poteaux électriques, chevrons, fenêtres, portes extérieures, clôtures, meubles de jardin en bois.
Valorisation énergétique, production de gaz de synthèse et de charbon de bois uniquement dans les installations habilitées.

Déchets de bois contenant des PCB

Déchets de bois traités avec des agents contenant des polychlorobiphényls (PCB).
Mise en décharge des déchets dangereux

B1
Classe de matériaux de construction selon la norme DIN 4102-1 : B1 difficilement inflammable

B2
Classe de matériaux de construction selon la norme DIN 4102-1: B1normalement inflammable

B3
Classe de matériaux de construction selon la norme DIN 4102-1: B1facilement inflammable

DEP - Déclaration environnementale de produit

La déclaration DEP comprend le cycle de vie d’un produit, depuis sa fabrication jusqu'à son élimination, en passant par son utilisation. Une DEP met ainsi à disposition les informations environnementales quantifiées sur le cycle de vie d’un   produit, afin de pouvoir comparer des produits de même fonction.

 

Développement durable

Le développement durable dans l’exploitation forestière désigne un principe d’action en termes d’utilisation des ressources, dans lequel la préservation des propriétés essentielles, de la stabilité et de la capacité naturelle de régénération de la forêt sont au centre des préoccupations. Ce principe d’action pour la forêt, qui a d’abord été défini pour l’exploitation forestière, elle- même développée au début du 18ème siècle en raison de la déforestation excessive, a toutefois déjà été appliqué au 15ème siècle pour ces mêmes raisons.

DGNB

Le Conseil Allemand pour la Construction Durable (DGNB) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, dont la mission est de développer et de promouvoir des approches et des solutions pour la planification, la construction et l’utilisation durable des bâtiments. Au coeur de son activité se trouvent la mise en place et le développement d’un système de certification pour les constructions durables et l’attribution d’un certificat dans les catégories de qualité or, argent et bronze.

DIBt

DIBt est le sigle du «Deutsches Institut für Bautechnik» (Institut allemand de la technologie de construction),organisme technique dans le secteur de la construction. Sa principale mission est d’autoriser les produits et types de construction non réglementés. Notre expertise DIBt atteste pour LivingBoard «…le respect des exigences liées aux installations, en termes protection de la santé (ABG),selon MVVTB2017/1, annexe8… » ou dit plus simplement : utiliser LivingBoard dans la construction bois et l’aménagement intérieur garantit un bâtiment sain et respecte les prescriptions légales.

DIN

DIN est le sigle du «Deutsches Institut für Normung e.V.» (Institut allemand de normalisation), organisme national de normalisation de la République fédérale d’Allemagne, dont le siège est à Berlin. Les normes sont utilisées pour la rationalisation, l’information, l’utilisabilité, l’assurance qualité, la compatibilité, l’interchangeabilité, la santé, la sécurité et la protection de l’environnement.

DIN 4102-1

Norme établie par le Comité de normalisation du bâtiment (NA-Bau) et le Comité de travail « Comportement au feu des matériaux et composants – matériaux de construction ». En Allemagne, les matériaux sont répertoriés dans 5 classes de matériaux (nommées parfois classes d‘inflammabilité ou, de façon erronée, classe d’incendie), en fonction de leur comportement au feu ou de leur inflammabilité, selon la norme DIN 4102 Partie 1.

 

DIN EN 14322

Norme de construction du Comité Technique CEN/TC112 «Matériaux dérivés du bois» pour les panneaux mélaminés, pour une utilisation intérieure. La norme fixe les exigences relatives aux surfaces et aux tolérances dimensionnelles pour ce type de panneau.

DIN EN 312

Norme de construction du Comité NA 042-02.15 AA «Matériaux dérivés du bois–Comité correspondant duCEN/TC 112 et ISO/TC 89» pour les panneaux agglomérés non revêtus, composé de liant en résine synthétique. La norme distingue 7 types de panneaux : P1 –P3 pour une utilisation générale et non porteuse ainsi que P4 –P7 pour réaliser des éléments porteurs et renforcés.

DIN EN 438

Norme européenne qui fixe les exigences concernant différents types de panneaux stratifiés haute pression (HPL) décoratifs.

E

E05

La détermination des quantité d’émissions de formaldéhyde est répartie en classes d’émission. Ces classes indiquent le niveau de dégagement de formaldéhyde. La classe E05 est une nouvelle norme stricte sur les émissions de formaldéhyde des matériaux dérivés du bois, entrée en vigueur en Allemagne le 1er janvier 2020. La teneur en formaldéhyde ne doit pas excéder 0,05 ppm (partie par million) en chambre d’essai.

E1

La détermination des quantités d’émissions de formaldéhyde est répartie en classes d’émissions. Ces classes indiquent le niveau de dégagement de formaldéhyde. La classe E1 correspond à une valeur d’émanation inférieure à 0,01%.. La teneur en formaldéhyde ne doit pas excéder 0,1 ppm (partie par million) en chambre d’essai.

Économie circulaire

L’économie circulaire (en anglais « circular economy ») est un système de régénération dont le ralentissement, la réduction et la fermeture des cycles énergétiques et des matériaux minimise l’utilisation des ressources, la production des   déchets,   les   émissions et le gaspillage d’énergie ; ceci est possible grâce à la construction durable, la maintenance, la réparation, la revalorisation, la remise à neuf et le recyclage.

EfbV

L’ordonnance sur les entreprises spécialisées dans la gestion des déchets (EfbV) définit les exigences applicables aux organisations qui, en tant qu’entreprises spécialisées dans la gestion des déchets, collectent, transportent, stockent, traitent, valorisent, éliminent, commercialisent ou négocient les déchets. Les exigences englobent notamment l’organisation et l’équipement de l’entreprise ainsi que les compétences de la direction et du personnel de l’entreprise.

F

F 4 STAR

La norme stricte japonaise F**** (F Four Star) fixe les plus hautes exigences en matière d’émissions   de   formaldéhyde des matériaux dérivés du bois. La classe F**** correspond à une valeur d’émanation inférieure à 0,002 %.. La teneur en formaldéhyde ne doit pas excéder 0,03 ppm (partie par million) en chambre d’essai.

Formaldéhyde

Le formaldéhyde est un gaz incolore qui se caractérise par son odeur âcre et piquante. Cette substance est omniprésente dans l’environnement, elle est par exemple naturellement présente dans le corps humain et dans le bois. Le formaldéhyde compte parmi les polluants de l’air intérieur les plus connus. Dans les panneaux et autres matériaux dérivés du bois, la substance se forme généralement par réaction des colles et des liants avec l’eau. Or le formaldéhyde ne se fixe pas complètement, c’est pourquoi une petite partie est libérée dans l’air ambiant. Dans l’aménagement intérieur et la construction de meubles, les produits collés représentent les plus importantes sources de formaldéhyde dans l’air intérieur. Dans des conditions normales, les matériaux dérivés du bois de qualité ne présentent aucun risque pour la santé.

 

Formaldéhyde - valeurs limlites

Les irritations et troubles médicaux dus aux émissions de produits contenant du formaldéhyde, tels que les matériaux dérivés du bois, p. ex., ont nécessité de fixer dans les années 70 et 80 des valeurs légales indicatives et limites pour les émissions. Aujourd’hui, nous pouvons proposer des supports conformes aux valeurs limites suivantes : E1/E05, CARB II / TSCA Title VI, F****, F0.

 

FSC® (FSC C011773)

Le Forest Stewardship Council® (FSC) est une organisation internationale à but non lucratif dont l’objectif est de promouvoir une gestion durable et responsable des forêts dans le monde. Le FSC définit les normes pour une gestion responsable des forêts selon des principes  définis, développés et portés par les représentants des intérêts dans les domaines environnemental, social et économique. Pour plus d'informations, rendez-vous sur : www.fsc.org.

H

HDF - Panneaux de fibres à haute densité

Le terme panneau de fibres à haute densité (HDF = «high-density fiberboard » en anglais) désigne un panneau de fibres qui a été particulièrement fortement comprimé (densité supérieure à 800 kg/m³). On l’utilise idéalement en tant que support pour les charges élevées avec une faible épaisseur de matériau, p. ex. pour les sols stratifiés ou vinyle.

Hot coat

Le hot coat est un procédé protégé par brevet qui consiste à traiter les surfaces des produits tels que les panneaux pour meubles, pour aménagement intérieur et pour façades à l’aide d’un revêtement par fusion. Le hot coat est un produit sans émissions et sans solvant qui, contrairement aux revêtements conventionnels, donne aux surfaces ainsi traitées un caractère chaleureux et offre des effets mats et brillants remarquables ainsi que des produits aux propriétés exceptionnelles. Le hot coat peut même être utilisé à l’extérieur.

HPL - stratifié haute pression

Le « High Pressure Laminate » – ou HPL – est une feuille stratifiée haute pression décoratif composé d’une couche de papier décoratif à base de résine mélamine-formaldéhyde et de plusieurs couches de papier imprégnées de résine phénolique, qui sont pressées ensemble sous haute pression. Le matériau ainsi obtenu est très solide, résistant à la température et facile à nettoyer. Un HPL est donc un matériau de surface idéal pour les domaines d’application dont les sollicitations et les exigences en termes d’hygiène, de longévité et de design sont élevées.

 

I

Installation de PCCE

La production combinée de chaleur et d’électricité (PCCE) est la production simultanée d’énergie mécanique et de chaleur utilisable, produites dans un processus thermodynamique commun. L’énergie mécanique est généralement directement transformée en électricité. La chaleur est utilisée pour les besoins de chauffage ou en tant que chaleur de procédé pour les processus de production. La PCCE permet une économie de combustible allant jusqu’à un tiers de l’énergie primaire, comparé à   la   production séparée d’électricité et de chaleur. L'avantage de la PCCE est le besoin réduit en combustible pour la mise à disposition simultanée d’électricité et de chaleur, ce qui réduit fortement les émissions de polluants.

ISO

L’Organisation internationale de normalisation (ISO) – est une association mondiale d’organismes de normalisation qui élabore les normes internationales dans tous les domaines sauf l’électricité et l’électronique.

ISO 14001:2015

Norme relative à la gestion de l’environnement, qui définit les exigences mondialement reconnues en matière de gestion de l’environnement. L’une des priorités est le processus continu d’amélioration qui permet d’atteindre les objectifs de performance environnementale définis par une organisation, selon la méthode « planifier, exécuter, contrôler, optimiser ».

ISO 38200

La nouvelle norme internationale ISO 38200 fixe les exigences relatives à une chaîne de traçabilité contrôlée (CoC, en anglais « chain of custody ») pour le bois et les produits dérivés du bois, le liège ainsi que les matériaux ligneux (tels que le bambou) et leurs produits. Elle n’est pas une norme privée standard du CoC mais une norme ISO valide et reconnue dans le monde entier. L’objectif est de garantir la traçabilité du bois ou des produits dérivés du bois et d’en justifier l’origine et la légalité.

ISO 45001:2018

Norme relative à la gestion de la sécurité au travail, qui décrit les exigences en matière de système de gestion de la sécurité d’une organisation. L’une des priorités est la prévention des accidents du travail et des blessures et des maladies professionnelles, ainsi que la protection générale des employés sur leur lieu de travail. ISO 45001 a été publiée en mars 2018 et remplace la norme OHSAS 18001 (« Occupational Health and Safety Assessment Series »).

 

ISO 50001:2011 (ISO 50003)

Norme relative à la gestion de l’énergie, qui décrit les exigences en matière de système de gestion de l’énergie d’une organisation. L’une des priorités est l’amélioration continue des performances énergétiques, autrement dit l’optimisation de l’utilisation de l’énergie et de son efficacité.

ISO 9001:2015

Norme relative à la gestion de la qualité qui établit les exigences du système de gestion de la qualité d’une organisation, qui doivent être satisfaites pour pouvoir proposer des produits et des services répondant aux attentes des clients et aux exigences légales. Parallèlement, le système de gestion est soumis à un processus continu d’amélioration. Le justificatif est fourni par des organismes de certification indépendants dans unprocessus de certification avec audits. Le certificat délivré est valable pour une période limitée.

J

JIS F****

Classe d’émission de la norme « Japan Industrial Standard » (l’équivalent japonais de la norme DIN). Les exigences de cette norme sont encore plus strictes que la classe d’émission E1. Les produits certifiés selon JIS A 5905 F**** émettent environ 2/3 de formaldéhydes en moins dans l’air ambiant. Pfleiderer est le premier fabricant européen de matériaux dérivés du bois à avoir obtenu cette certification pour ses panneaux agglomérés bruts et ses panneaux de fibres à densité moyenne.

L

LEED

Le label de qualité américain LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) est le plus répandu dans le monde pour les bâtiments respectueux de   l’environnement,  d’après   les données du « US Green Building Council » (USGBC) qui délivre la certification LEED. Le système de certification est basé sur un cahier des charges comprenant des points à respecter dans différents domaines : efficacité de l’eau (water efficiency), énergie et atmosphère (energy & atmosphere), matériaux et ressources (materials & resources), qualité de l’environnement intérieur (indoor environmental quality) et innovation et processus de conception (innovation & design process). LEED attribue 4 niveaux de certification : certifié (Certified), argent, or et platine.

LTA-FR

« Lost time accident frequency rate » désigne le taux de perte de travail par rapport aux heures travaillées. FR1 correspond au taux de défaillance pour 1 million d‘heures, FR2 au taux pour 200 000 heures travaillées.

M

MDF - Panneau de fibres à densité moyenne

Les panneaux de fibres à densité moyenne (medium density fiberboard) sont des matériaux dérivés du bois sous forme de panneaux. Ils sont composés de bois finement déchiqueté qui est pressé avec des liants pour obtenir un matériau dérivé du bois homogène longitudinalement et transversalement. Grâce à leur aptitude au profilage, leur répartition de densité uniforme et leur excellente stabilité de surface, les panneaux MDF sont idéaux pour la fabrication de meubles et l’aménagement intérieur de qualité.

O

OIT

L’Organisation internationale du travail (OIT) est une agence des Nations Unies qui promeut la justice sociale ainsi que les droits de l’homme et du travail. Elle lutte également contre la traite des humains.

 

 

Ordonnance sur les déchets de bois (AltholzV)

L’ordonnance sur la valorisation et l’élimination des déchets,dite Ordonnaance sur les déchets de bois (AltholzV), réglemente la valorisation et l’élimination des déchets de bois en Allemagne. Elle désigne par «déchets de bois» les résidus de bois de l’industrie et le bois usagé, s’il sont définis comme déchets conformément à la loi relative à l’économie circulaire (KrWG). L’Ordonnance sur les déchets de bois est entrée en vigueur en 2003 et a été publiée le 23 août 2002 dans le Journal officiel de la République fédérale.

P

P1 – P7

Cf. DIN EN 312

Panneau aggloméré

Les panneaux agglomérés sont des matériaux dérivés du bois ; généralement composés de copeaux de bois, ils sont pressés à l’aide de liant pour obtenir un matériau en forme de panneau. Les panneaux de qualité comportent généralement 3 à 5 couches de différentes particules, de la plus grosse à la plus fine. Ils sont disponibles bruts ou avec différentes finitions de surface (mélaminé, stratifié, placage bois véritable). Les panneaux agglomérés ont une grande variété d’utilisations ; ils sont les supports et les matériaux les plus importants dans la fabrication de meubles.

Panneau mélaminé

Un panneau mélaminé est un panneau dérivé du bois fabriqué par application directe de papiers imprégnés de résine, à chaud et sous pression, sans ajout de colle supplémentaire. Les tôles de pressage gaufrées donnent une structure aux surfaces. Les panneaux mélaminés sont idéalement utilisés dans la construction de meubles, l‘agencement de magasins et l‘aménagement intérieur. Leur surface décorative est résistante, convient aux aliments, et résiste à une multitude de substances chimiques. La norme européenne der EN 14322 définit le matériau, les exigences et les propriétés des panneaux mélaminés.

Partie par million (ppm)

L‘expression anglaise « parts per million » (ppm) correspond au nombre 10-6 . Elle est utilisée en science pour la millionième partie, au même titre que le pourcentage (%) correspond au nombre 10-2 pour la centième partie. Pour les matériaux dérivés du bois, le terme se rapporte à la mesure du formaldéhyde et à la définition des classes d’émissions. En Allem agne, s euls l es m atériaux dérivés du bois relevant au minimum de la classe d’émissions 0,5 (E05) peuvent être produits et commercialisés. La teneur en formaldéhyde ne doit pas excéder 0,05 ppm en chambre d’essai.

 

PEFC (TM)

PEFC est la plus grande organisation garantissant une gestion durable des forêts grâce à un système de certification indépendant. Le bois ou les produits dérivés du bois portant le label PEFC prouvent qu’ils sont issus d’une exploitation forestière durable du point de vue écologique, économique et social. PEFC est le plus important système de certification forestière en Allemagne : avec 7,7 millions d’hectares de surfaces forestières certifiées, ce sont env. 2/3 des forêts allemandes qui sont certifiées PEFC.
PEFC est un système transparent et indépendant garantissant une gestion durable des forêts, et donc une sorte de « TÜV Forêt » mondial. PEFC est l’abréviation anglaise pour « Programme for the Endorsement of   Forest Certification Schemes », c.-à-d. un « Programme d’approbation des systèmes de certification forestière ».

 

 

Polyuréthane

Les polyuréthanes (sigle PUR ; ou PU en langage courant) sont des plastiques ou résines synthétiques. Les propriétés des PU peuvent énormément varier. Les polyuréthanes sont donc utilisés comme résines de coulée (isocyanates), laques polyuréthane et colles polyuréthane.

Q

Qualitätsgemeinschaft Holzwerkstoffe e.V.

La Communauté de qualité des matériaux dérivés du bois « Qualitätsgemeinschaft Holzwerkstoffe e.V. » (QG HWS) attribue le « Label Qualité des matériaux dérivés du bois » aux produits des fabricants de panneaux agglomérés et de fibres, de contreplaqué et de matériaux composites qui répondent aux critères de qualité élevés fixés par la Communauté. Dans le cadre de la surveillance des constructions, la QG HWS réalise des tests et des contrôles ciblés pour le compte d’un organisme accrédité et notifié conforme à 91 la Réglementation sur les produits de construction (BauPVO), selon la procédure définie à cette fin (système QM) – notamment la surveillance du contrôle interne de production en usine selon la norme harmonisée DIN EN 13986 en vigueur. Les règlements de qualité et de contrôle fixés par la QG HWS sont obligatoires pour ses membres. Ils sont contrôlés en permanence par des organismes de test externes. Cela permet de garantir que les produits contrôlés par la QG HWS sont de bonne qualité, durables et sûrs, et qu’ils ne mettent pas en danger la santé des humains et de l’environnement.

R

Rayonnement UV

Le rayonnement ultraviolet ou UV, rayonnement UV, lumière ultraviolette (ou   lumière noire), est   un rayonnement électromagnétique  dans la gamme des fréquences optiques (lumière) de longueur d’onde plus courte que la lumière visible par l’homme. « Ultraviolet » signifie « au- delà du violet » ; le violet est un stimulus de couleur de la plus courte longueur d’onde encore visible. Concernant les lampes à lumière noire, la partie de rayonnement visible est largement atténuée par un filtre, de sorte que seules les substances fluorescentes éclairent le lieu.

Recyclage

Dans le cadre du recyclage ou de la valorisation des déchets, les sous- produits sont réutilisés, ou leurs matériaux de départ deviennent des matières premières   dites secondaires. Le « recyclage » désigne « tout processus de valorisation selon lequel les déchets sont reconditionnés en produits, matériaux ou matières, soit pour l’objectif initial, soit à d’autres fins. » Légalement, on considère qu’il s’agit de « recyclage » lorsque la matière première a été préalablement classée comme « déchet », sinon il s’agit de « réutilisation ». L’usage familier du terme recyclage comprend souvent les deux acceptions.

Recyclage post-consommation

Nous obtenons des matériaux post- consommation après recyclage par nos partenaires ou après notre propre reconditionnement dans l’usine de Neumarkt. Il s’agit ici de résidus de bois reconditionnés issus de la transformation du bois, de la fabrication de meubles et de l’aménagement intérieur, et de constructions (construction bois, emballages et coffrages), ou de produits démantelés après leur cycle de vie. Le reconditionnement de tout le bois recyclé est réalisé selon l’Ordonnance sur les déchets de bois ; pour la production, nous n’utilisons que des matériaux des catégories de tests supérieures A1 et A2 (déchets de bois naturels ou traités mécaniquement, quasiment sans impuretés).

Recyclage pré-consommation

Un matériau pré-consommation est composé de chutes de scierie issues de la production de poutres et de planches dans les scieries. Les copeaux et la sciure sont des « déchets » qui s’accumulent lors de ces processus de fabrication, et que nous valorisons.

Résidus de bois

On entend par résidus de bois les déchets de bois issus de la production primaire et produits lors de l’abattage en forêt, du traitement et de la transformation du bois dans l’industrie, la construction et l’industrie minière. Cela comprend les résidus de bois forestiers (bois d’éclaircie) et industriels, les résidus de bois non traités provenant de chantiers, de mines (planches d’échafaudage, matériau support, etc.). Leur traitement ultérieur est réalisé aisément.

Résine de mélamine

Les résines de mélamine (résines mélamine-formaldéhyde de condensation, sigle DIN : MF) sont des résines synthétiques composées de mélamine et de formaldéhyde et font partie des aminoplastes. Après le durcissement, les résines forment des plastiques thermodurcissables. En plus des résines mélamine-formaldéhyde de condensation classiques, des résines de mélamine modifiées sont également produites, telles que les résines phénol-formaldéhyde (sigle DIN : MPF) et mélamine-urée- formaldéhyde (sigle DIN : MUF).

Résine urée-formaldéhyde

Les résines urée-formaldéhyde sont des aminoplastes (matières thermodurcissables) pouvant être durcies chimiquement ou thermiquement. Nous utilisons la résine d’urée- formaldéhyde comme résine d’imprégnation pour nos revêtements décoratifs.

 

Résines phénoliques

Les résines phénoliques (résines PF, résines phénol-formaldéhyde) constituent la matière première pour la production de phénoplastes (sigle DIN : PF) , des plastiques thermodurcissables obtenus par durcissement et comptant parmi les résines thermodurcissables les plus importantes grâce à leur résistance à la température et leur dureté de surface. Nous les utilisons pour fabriquer des revêtements décoratifs.

S

SQAS

Le « Safety and Quality Assessment System » est une norme du Conseil Européen des Fédérations de l’Industrie Chimique pour l’évaluation de la qualité, de la sécurité et de l’éco- compatibilité des prestataires de services logistiques.

 

T

Tone from the top

L’expression « Tone from the top » trouve son origine dans le domaine de la comptabilité et est utilisé pour décrire le contexte éthique général d’une organisation tel qu’il est fixé par son conseil d’administration, son comité de vérification et sa direction. Selon les experts en éthique économique, avoir « le bon ton au sommet » contribue à prévenir les fraudes et autres pratiques non éthiques.

TSCA VI

Réglementations sur les émissions de formaldéhyde des matériaux dérivés du bois aux États-Unis, qui complètent la loi « Toxic Substances Control Act » promulguée en 2016 . TSCA VI fixe les valeurs limites des émissions de formaldéhyde pour le contreplaqué de bois dur (0,05 ppm), les panneaux de fibres à densité moyenne ( 0,11ppm), les panneaux MDF minces (0,13 ppm), les panneaux agglomérés (0,09 ppm) et tous les produits finis fabriqués à partir de ces matériaux.

 

 

U

Utilisation en cascade

L’utilisation en cascade est l’utilisation multiple et en plusieurs étapes d’une matière première. Grâce à la valorisation multiple et successive des matériaux, et à l’utilisation ultérieure de l’énergie, les matières premières ou les produits qui en sont issus sont utilisés aussi longtemps que possible dans le système économique. L’efficacité écologique et économique des ressources est ainsi considérablement augmentée.

En savoir plus sur le développement durable chez Pfleiderer

Ces sujets pourraient également vous intéresser :